VOTE | 198 fans

La série

Pour poster sur ce forum, veuillez vous identifier

Retour à la liste des sujets

Les personnages

1he5v3

dadie  (27.03.2016 à 00:00)

Lady Edith

Mon personnage préféré est Lady Edith. Elle occupe une mauvaise place dans la fratrie. Elle est "l'enfant du milieu". Moins aimée que l'ainée à laquelle il faut tout sacrifier et moins que la benjamine qui reste toujours plus ou moins le bébé de la famille. Elle est moins belle que ses soeurs dit-on mais elle a une beauté différente moins régulière. ( Je trouve Laura Carmichael très jolie ) et au début au moins sa coiffure et ses vêtements sont moins seyants pour accentuer cette impression de fille  un peu  " godiche". Elle est un peu naïve et cherche a être aimée et comme ce n'est pas dans sa famille qu'on l'apprécie elle se tourne vers n'importe quel homme. Le fermier par exemple. Quand Anthony Strallam lui dit qu'elle est "jeune et jolie" elle répond qu'elle ne va pas laisser un homme qui la trouve jolie. Sybil est gentille avec elle. A un moment elle lui dit qu'elle aussi trouvera un jour en quoi elle excelle quel est son don, elle l'encourage à ne pas revenir après la guerre à la vie d'avant. Mary est par contre très dure avec Edith. Je pense que Mary est jalouse. Elle a peur que sa soeur lui prenne sa place d'enfant préférée. Quand Edith dit ou fait une chose méchante c'est toujours (ou presque) en réponse à une méchanceté de sa soeur. Elle essaie de se défendre comme elle peut. Jamais ses parents ne la défendent de la méchanceté de sa soeur même quand Mary occasionne la rupture avec Berie. Plus tard dans la série elle saura répondre. Quand Mary lui dit en parlant de Bertie " En vaut-il la peine?" elle répond " comparé à ton mécanicien ?" et Mary ne trouve rien à répondre. Elle est sans doute étonnée que sa soeur la contre. Mary ne subit aucun reproche de ses parents pour la rupture avec Bertie il n'y que Rosamund qui essaie de dire" qu'il faut qu'on en parle"... et on n'en parle pas Thomas fait diversion. Cora est en colère que Granny et Rosamund aient caché la grossesse d'Edith mais elle la mère n'a rien vu n'a rien compris et Edith ne lui a rien dit . Elle ne se confie pas à sa mère c'est dire qu'elle n'a pas confiance en elle . Il y aurait d'autre exemples qui montrent combien elle est seule à la recherche de quelqu'un à aimer. Elle m'attendrit.

 

1he5v3

dadie  (27.03.2016 à 09:12)

Lady Edith et les hommes de sa vie.

Anna confie à Bates, qui l'aide à faire le lit d'Edith, que celle-ci avait un faible pour Patrick Crawley mais, dit Anna, elle n'avait pas droit à la parole. L'héritier était réservé à Mary. Après tout s'il avait épousé Edith, le titre et le domaine serait resté dans la famille aussi bien mais nous ne savons pas quels étaient les sentiments de Patrick pour Edith. Elle tente sa chance auprès de Matthieu car elle sait que Mary n'en veut pas ...du moins au début ! Et le soldat difiguré ? Etait-il le vrai Patrick Crawley ? Edith seule semble le croire. Edith aime Strallan d'une certaine façon mais je crois qu'elle aime surtout être mariée, être établie comme ses soeurs le sont. Strallan avait été jugé une solution pour Mary qu'il fallait marier. Il est libre ( veuf ), sans héritier, riche, a une belle maison, un beau domaine qu'il modernise, ( achat de machines agricoles), il a effectué des missions diplomatiques avant la guerre ( Allemagne et Autriche). Mais il a l'âge de Robert et ensuite il est handicapé... en partie) Je ne suis pas certaine qu'Edith comprenne les raisons de l'abandon devant l'autel. Elle en retient surtout l'humiliation. Mais lui Strallan l'aime et il la laisse pour qu'elle ne gâche sa vie avec lui. Il lui dit "Mon cher ange" et" je vais prier pour que vous soyez heureuse mais pas avec moi."  J'aime quand elle dit à Anna: " Je suis une vieille fille utile et les vieille filles se lèvent pour déjeuner" C'est une preuve de courage. Elle fait face au " désastre" qu'est actuellemnt sa vie. Je sais qu'il fallait dans le scénario  des personnages qui n'ont pas de chance dans la vie mais je crois qu'Edith ( et Anna aussi ) ont été largement servies !

A suivre pour Michael Gregson et Bertie Pelham.


Edith

stella  (27.03.2016 à 16:34)

@dadie J'ai lu tes 2 messages et je suis d'accord avec ce que tu dis. Edith s'est toujours sentie mal aimée par ses parents et Mary qu'elle en vient à penser qu'elle ne connaitra jamais le bonheur ou alors quand c'est le cas, quelque chose se produit peu de temps après.

Concernant ses prédentants, d'accord avec toi. Elle est tellement en manque d'affection qu'elle s'attache tout de suite à un homme qui va lui preter un peu d'attention même si il est beaucoup plus vieux qu'elle. En 1912, début de la série Edith n'a que 20 ans et elle s'entiche d'hommes qui ont l'age de son père.

Je pense qu'elle reprend confiance en soi quand elle obtient la gérance du magazine et ensuite quand elle reprend sa fille chez les Drewe pour s'enfuir à Londres. Puis avant de revoir Bertie, elle pense même vouloir s'installer toute seule avec sa fille à Londres. Pour l'époque, c'est une belle force de courage.

Edith : les hommes de sa vie ( suite )

dadie  (28.03.2016 à 18:24)

Michael Gregson = Pygmalion.

 Il a transformé Edith. C'est une véritable métamorphose. Une chenille devenue un papillon. Il a su voir ses possibilités, ses dons, ( Surely the most important thing is whether or not people have something to say), les promesses de sa personnalité et il l'a guidée dans sa transformation : se détacher des avis et conseils de sa famille, s'éloigner de Downton ( venir à Londres , suivre la mode , rencontrer des amis littéraires ) apprendre à décider seule de sa vie, à se forger sa propre opinion et bien sûr, il en est tombé amoureux... à en mourir. Une relation très forte qu'il a essayé de concrétiser ( liaison , mariage) et malgré sa non-attirance pour le monde dans lequel elle vit," les splendeurs de Downton ",  il a voulu faire partie de sa vie et qu'elle fasse partie de la sienne. Il voulait le consentement de Robert. Il a confiance en lui ( trop peut-être : je suis très résistant et sait prendre soin de moi ) . Edith de son côté, a aussi su transgresser pour lui, les règles de vie de l'époque ( sortir avec un homme marié , l'embrasser en public, et avoir des relations intimes avec lui,  même si ce n'est qu'une nuit ) La scène au Criterion est émouvante. " Je vous aime tellement"= ( I do love you so),  "Je deviendrais un Eskimo..." En sa compagnie elle n'est plus une ratée  comme elle le dit  à son père."I'm always a failure in this familly" et elle est même capable de jouer un n° de charme " Ne me repoussez pas. N'avez- vous pas envie de connaître la maison de mon enfance ?" Oui, c'est une nouvelle Edith. Et lui, évidemment, a très envie de tout connaître d'elle, tout, absolument tout ! dit-il

Il est plus âgé qu'elle ( 12 ans environ si on admet une année de naissance en 1879 ou1880 . Où l'ai-je lu ?) ,  vivant seul depuis des années suite à la maladie de sa femme et vu son aptitude à faire rapidement des avances quand une femme lui plait, je pense qu'il a de l'expérience et qu'il aurait pu éviter de concevoir un enfant... Mais Edith, nous le savons n'a pas de chance  et le scénario avait besoin de cette difficulté supplémentaire. A sa tante Rosamund elle dira plus tard " Avec la chance que j'ai..."

Quand la tranformation d'Edith a été finie, il est sorti de sa vie. il s'est éloigné dans l'espace ( Munich) et dans le temps ( deux ans d'incertitude). Son rôle était terminé. Mais en  faisant d'elle son héritière, il lui a donné les moyens matériels de poursuivre  sa route ( Qui a payé les droits de succession ?).

Peut-être que le comédien Charles Edwards avait d'autres engagements qui l'empêchaient de continuer à jouer le rôle de Gregson , pourquoi pas , une raison toute prosaïque à sa disparition ! Loin de toutes les considérations ci dessus !

Edith : les hommes de sa vie ( suite et fin )

dadie  (29.03.2016 à 20:31)

Bertie Pelham est un chanceux...le sait-il ?

Il était dans l'armée jusqu'à il y a  environ 1 an et demi. Il a sans doute fait la guerre et manifestement s'en est très  bien sorti. Quand il a quitté l'armée , à la mort de son père ( est-ce que ce dernier était l'estate agent du domaine de Brancaster ? Cela expliquerait la démission de l'armée lors du décès de celui-ci et le travail réservé) , il a de suite trouvé un job chez son cousin, dans un domaine qu'il connait depuis toujours et qu'il aime vraiment beaucoup (" je serais désolé de quitter Brancaster"). Visiblement il aime ce qu'il fait et le fait bien. (" Il est bien organisé" dit Cora et" Tom l'envie  presque"). il n'a ni argent ni titre et cela lui tombe du ciel avec le domaine du dit cousin. De plus il fait connaissance ( chasse à la grouse ) et sympathise avec une jeune femme charmante . ( Avez -vous remarqué que pendant toute la visite de Diana Clarks, ces deux là sont assis à part à une table pour prendre le thé et faire plus ample connaissance ?) D'accord il a de très grandes qualités humaines, il est intelligent  et n'hésite pas à faire de longs voyages en train  ( avec arrêt de 1 heure sous un tunnel le jour de la course des voitures) pour rencontrer Edith qu'il aime profondément mais vous avourez qu'il aurait pu être plus tendre sur le banc du parc de Downton et qu'il aurait pu se douter qu'il y avait un problème toutes les fois qu'elle disait " Je ne suis pas certaine d'en être digne". Elle n'a pas cherché à le piéger comme elle le dit elle même  à Tom dans la voiture en partant pour Londres,  elle n'a pas pu malgré ses tentatives arriver à lui dire la vérité sur Marigold . Mais elle était sur le point de le faire si Mary ne lui avait pas coupé l'herbe sous le pied.   Il a bien eu raison de revenir vers elle ( " I want you back") , de la supplier au Ritz, de la soutenir lors de la visite au chateau de Brancaster. Il a gagné une excellente épouse. Avez vous remarqué le visage rayonnant d'Edith après l'avoir embrassé devant les parents (" Will you bally well kiss me") . Si on doit dire que finalement il a de la chance, on doit bien admettre qu'avec la mère qu'il a, c'est une juste compensation ! ( "Elle transformerait Monsieur Squeers en Florence Nightingale !") ce qui dénote un sens de l'humour certain et  que tout en étant proche de sa mère, il la connait bien . Mais ce trait d'esprit a rendu Edith plus craintive encore  malgré le regard et le sourire qu'ils échangent. Bon courage Edith, Mme Pelham est dans les murs.

                

 

 

Madame Pelham

dadie  (02.04.2016 à 11:41)

Qui est madame Pelham ?

1 Elle n'est que l'épouse du cousin en second de Lord Hexham ( le père de Bertie décédé ). C'est à dire pas grand chose...  du point de vue social, au moins. Elle n'a ni titre ni fortune . Bertie dit plusieurs fois " Je n'ai pas grand chose à offrir" et " Votre père peut espérer plus qu'un gestionnaire de domaine sans le sou". Mais elle se prend pour la marquise douairière, qu'elle n'est pas... bien sûr. C'est son fils qui est le nouveau marquis et c'est Edith qui deviendra marquise d'Exham puis marquise douairière, pas elle.  Elle est venue s'installer rapidement  au château de Brancaster et n'a pas l'intention d'en partir, même après le mariage. Elle dit bien qu'elle laissera la place à Edith mais ...  Espérons qu'elle restera dans les 3 pièces aménagées en appartement pour une tante. Il faut dire qu'il y a de la place dans ce château ( la vue qu'on a de l'édifice quand Robert sur les remparts encourage sa fille à tenter sa chance avec Bertie, nous le prouve). En somme elle pense vivre un rêve de pouvoir à travers ses enfants ( Bertie et Edith).  Elle n'est pas particulièrement tendre avec Peter Pelham qui avait une conduite " hors norme" pour l'époque ( voir ce qu'endure Thomas, le valet de Downton Abbey). Elle n'a aucune indulgence pour les autres et a dû toute sa vie commander son fils et son mari, en enviant les plus favorisés qu'elle . On a l'impression qu'elle dit " Nous allons remettre de l'ordre dans tout ça"! D'ailleurs elle dit NOUS pour elle et son fils et Nous pouvons faire un succès du mariage. Cela ne la regarde pas, ni le domaine ni le mariage. Sauf à souhaiter le succè et le bonheur de Bertie.

2 Elle est la mère de Bertie. Il lui dit Mère et non Maman ( C'était aussi le cas de Matthieu pour Isobel).  Elle est fière comme Artaban ( cock a hoop) de sa nouvelle situation mais aime-t-elle réellement son fils? Si c'était le cas elle le laisserait choisir sa femme. Il n'est pas très jeune, ce n'est pas un perdreau de l'année comme on dit . Il a au moins 35 ans . Il est bien capable de se débrouiller tout seul ; il a eu raison de taire la rupture des fiancailles car sa mère lui en aurait demandé les raisons et alors... Il a pris le temps de réfléchir seul. Ce n'est pas la même chose qui " choque " Bertie et sa mère. Lui c'est le manque de confiance d'Edith envers lui. Il pense qu'Edith l'a  sous-estimé. Elle(Edith) croyait qu'il ne serait pas capable de comprendre sa situation. Elle ( la mère ) ce qui la choque c'est que sa future belle- fiile soit , comme elle dit, " une marchandise endommagée, une seconde main. (Cora dit la même chose à Mary après l'affaire Kemal Pemuk) . La traduction" une jeune femme déshonorée" est plus jolie mais tout aussi désagréable. Mère et fils ne sont pas sur la même longueur d'ondes. Il est, dit-il proche de sa mère, et presque toujours d'un avis contraire mais qui a -t-il  de proche dans sa vie ? Pas encore de femme, il en rêve ainsi que des enfants, pas de frère ni de soeur, plus son père. Il est seulement proche de son cousin Peter qui est peut-être comme un frère pour lui.  Bertie admet que Peter a été bon pour lui ( en le faisant l'agent de Brancaster ?) et ils se connaissent depuis longtemps, ils ont le même âge  et s'estiment sans doute malgré leurs différences. Ils se font confiance. Peter sait bien qu'après le décès de leurs pères respectifs, c'est Bertie qui lui succèdera. Le mariage avec sa cousine Adela Graham y pense-t-il vraiment ? ( Il y avait bien un accord entre les mères de Darcy et de sa cousine Anne pour les unir et Darcy a épousé Elizabeth Bennet dans " Orgueil et Sentiments" de Jane Austen) . Peter a dû se confier à Bertie qui ne le juge pas. Il lui a  parlé de ses sujets de tableaux : de jeunes hommes  principalement , de ses promenades : aller voir les couchers de soleil, admirer les jeunes pêcheurs ramenant les filets...

La seule chose exacte que dit Mme Pelham à son fils c'est " Tu as besoin d'un femme au fort  caractère..." Oui, Bertie l'avoue lui-même ( sur le banc du parc de Downton) " oui mais du courage ? ".  Il n'a pas que des qualités... mais "tente ta chance avec un homme gentil" dit  Robert à Edith". Et avec Edith à ses côtés...

Mme Pelham  ne changera pas beaucoup malgré ses dires, ( " on peut toujours assouplir son point de vue" a dit Bertie avant la course automobile ) mais  lui et Edith ensemble lui feront face... et quand ils auront des enfants, elle s'occupera plus de ses petits enfants... espérons -le ! De plus on ne peut que les encourager à aller  souvent à Downton car Bertie semble nettement plus à l'aise avec sa future belle famille qu'avec sa mère !

Merci aux comédiens qui nous font croire que ces personnages existent réellement.


dadie

mamynicky  (02.04.2016 à 14:51)

Ton analyse sur les personnages son très justes ; je me suis même surprise à revoir certaines de mes positions en fonction du nouvel éclairage que tu as donné à quelques situations.

Mon personnage préféré n'est pas Edith, mais elle m'a toujours fait de la peine. Elle s'est tenue tellement en retrait, effacée. J'ai eu un pincement au coeur pour elle, lorsqu'à leur retour de Londres pour la présentation de Sybil, Cora félicite Mary et Sybil sur les marches de l'escalier. Edith fait remarquer à sa mère qu'elle n'a jamais ce genre de comportement avec elle. Cora lui prend alors la main et d'un air désinvolte l'entraine dans l'escalier en la remerciant pour sa grande aide.

Je me souviens de la scène où Bates aide Anna à terminer le lit d'Edith et qu'Anna lui apprend qu'Edith était attachée à Patrick Crawley. Je ne me suis pas posé la question sur les sentiments de Patrick, les jeunes gens n'ayant pas le choix à ce sujet, leurs sentiments importaient peu à cette époque. Mary étant l'ainée et ne pouvant pas hériter à cause de l'entail, elle se devait d'être mariée avant ses soeurs et d'épouser l'héritier pour conserver le domaine dans la famille.

Merci pour tes posts, ils sont agréables à lire.

Question à mamynicky

dadie  (02.04.2016 à 22:52)

Alors qui est votre personnage préféré si ce n'est pas Edith ? Ce n'est pas Mary j'espère ! Oui, je me souviens aussi de la remarque d'Edith au retour de Londres. Et quand Cora lui dit qu'elle a la langue parfois acérée !

Mary ne devait pas être mariée avant ses soeurs à cause de l'entail mais ses parents estimaient qu'elle aurait dû être l'héritière donc ils lui faisait ainsi récupérer ce à quoi elle avait droit, selon eux. Patrick Crawley ou Matthieu Crawley marié à Edith et le domaine restait dans la famille. Tous les domaines n'étaient pas soumis à l'entail ( en français: héritage par substitution). Le domaine du père d'Emma  ( " Emma " de Jane Austen) ne l'était pas et Emma héritera de son père et elle sera riche. Par contre celui de Mr. Bennet (" Orgueil et Préjugés" de Jane Austen également) l'était et comme il n' avait que des filles, un lointain cousin en héritera. Le cousin en question demande à épouser Jane l'ainée puis sachant qu'elle est fiancée ou presque, se tourne vers Elizabeth la seconde fille. Et le domaine serait resté dans la famille si Elizabeth avait accepté de l'épouser.

Les scénaristes ont beaucoup puisé dans  les romans classiques anglais dont ceux de Jane Austen que je connais assez bien mais  en français seulement. Je vais penser à un portrait de Grand Maman que j'apprécie aussi beacoup et à une étude sur Mary qui ne sera pas totalement négative !

 


personnage préféré

mamynicky  (02.04.2016 à 23:50)

C'est Violet, mon personnage préféré. Sous sa carapace elle démontre à plusieurs reprises qu'elle a tout de même de l'empathie. Que ce soit pour des personnes de sa condition ou pour les domestiques.

Bien sûr, son éducation lui fait voir les choses sous un angle différent que nous : elle se plaint de l'ingratitude de sa femme de chambre qui la quitte pour se marier. Mais sa famille compte énormément pour elle, même si elle peut avoir des réflexions acerbes contre eux. Isobel fait les frais de son caractère, mais on voit qu'elles finissent par être très attachées l'une à l'autre à partir du moment où elles se comprennent mieux.

Violet a eu une aventure avec un prince russe, elle convient que le père Molesley mérite la récompense de la plus belle rose même si c'est dur pour elle ; elle est la première à voir que Mary a des sentiments pour Matthew : "Mary, écoutez-moi. Si vous épousez Matthew aujourdhui, alors que son avenir nest plus certain, il vous aimera pour le reste de ses jours." et "Si elle dit non alors quil risque dêtre pauvre il ne voudra plus delle quand il sera riche."

Le portrait de Mary que tu te proposes de dresser ne peut effectivement pas être totalement négatif. Je pense, entre autres, à la scène dans le salon à la fin de l'épisode 2.04, pour le concert donné aux soldats. Elle chante avec Edith au piano et Matthew qu'on croyait disparu entre. Dans cet épisode, avec Sybil, puis Edith et enfin avec Matthew, elle est douce, charmante, compréhensive et j'ai adoré les regards qu'elle pose sur Matthew.


Jane Austen

mamynicky  (02.04.2016 à 23:56)
Message édité : 03.04.2016 à 23:34

Je ne connais pas bien son univers. Tu as l'air de bien le maîtriser. Pourrais tu nous monter un dossier sur cet auteur et ses oeuvres ?

A cette époque, les soeurs ainées devaient être mariées en premier avant les cadettes sinon elles étaient cataloguées "vieilles filles" donc difficiles à caser ensuite. De plus, Robert et Cora souhaitent que le domaine revienne à Mary justement parce qu'elle est l'ainée et que, sans cet entail, c'est elle qui aurait reçu le domaine en héritage. D'autant plus que la dot de Cora a été investi dans le domaine.

Ajouter un message sur la dernière page

Ne manque pas...

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
nouvelle série de  Julian Fellowes

nouvelle série de Julian Fellowes
 Julian Fellowes, créateur de Dowton Abbey, est sur le projet d'une nouvelle série. The Gilded Age ...

Downton Abbey le film: sortie en salle aujourd'hui

Downton Abbey le film: sortie en salle aujourd'hui
Après plusieurs mois d'attente, c'est le grand jour! Le film, suite des aventures de la série...

Le secret de Green Knowe sur TF1 Séries Films ce soir...

Le secret de Green Knowe sur TF1 Séries Films ce soir...
TF1 Série Films diffuse, ce soit à 21h, Le secret de Green Knowe, un film de Julian Felowwes, avec...

Belgravia, le roman de Julian Fellowes, adapté en série

Belgravia, le roman de Julian Fellowes, adapté en série
Julian Fellowes, auteur, créateur de la série Downton Abbey, producteur et scénariste...

La bande annonce officielle du film est sortie!

La bande annonce officielle du film est sortie!
Après le poster officiel dévoilé hier par la production, c'est au tour de la bande annonce du film...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Téléchargement
HypnoRooms

cinto, 15.10.2019 à 18:51

Vous voulez poser une question à Henry? RDV au sondage chez The Tudors et Régalez-vous à commenter. Merci à tous.

CastleBeck, 15.10.2019 à 22:21

Un nouveau concours d'écriture vous attend sur le quartier Castle. Merci

juju93, Avant-hier à 22:14

3ème catégorie des L d'or de The L Word : le personnage masculin (oui masculin vous avez bien lu) qui aurait mérité d'être + approfondi.

Locksley, Hier à 15:33

L'interview de bloom74, HypnoVIP, est publiée à l'Accueil ! Bonne lecture et bon après-midi !

sabby, Hier à 21:05

Hello bonsoir ! Un nouveau survivor vous attend sur S.W.A.T Bonne soirée à tous !!

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site