VOTE | 197 fans

26.12.12 - The Telegraph

Dan Stevens: Pourquoi je quitte Downton Abbey...

 

Dan Stevens discute exclusivement à Sarah Crompton au sujet de son départ de la série d'ITV. 

Dan Stevens semble ébranlé. Nous sommes dans un restaurant vide de New York et je viens juste de devenir la première personne à qui il a jamais parlé de sa mort dans Downton Abbey "c'est très étrange" dit-il. 

Après l'épisode spécial de Noël hier, le monde entier sait que l'honorable, le beau et l'heureux Matthew Crawley est décédé au volant de sa voiture, réduisant une nation en larme de consternation et d'incrédulité.

Au moment de notre interview le mois dernier, il y avait eu beaucoup de spéculations, mais aucune information réelle. "C'est très étrange de le rendre officiel surtout depuis qu'on en parle au futur parfait" fit-il avec un sourire. "Je ne suis pas exactement sûr de quel temps il s'agit, mais c'est quelque chose de très étrange." C'est un futur presque parfait s'amuse-t-il. 

Il est le charme, le beau-parleur, l'acteur de Cambridge, qui est devenu aussi célèbre que les stars de cinéma grâce à son rôle principal et romantique dans Downton. Mais ses aspirations littéraires, son désir d'être plus que juste une sensation à la TV, signifiaient que bien que les fans voulaient qu'il reste, ils savaient qu'il souhaitait choisir de partir. 

En faite, il avait pris sa décision au mois de février avant qu'il commence à tourner la troisième saison. "Nous étions lancé pour trois ans, et quand le moment est arrivé, ce fut une décision très difficile. Mais c'était le bon moment pour faire le point, prendre ce moment. D'un point de vu personnel, j'ai voulu avoir la chance de faire autre chose. C'est un boulot accaparent. Il y une sensation étrange de libération mais en même temps, il y cette grande tristesse parce-que je suis très friand des shows et je le serais toujours" explique-t-il. 

Pour l'instant, il ne peut pas dire quels sont ses projets à venir, mais "Il y a des possibilités intéressantes". Jusqu'à février, il sera sur scène à New York, jouant aux côtés de Jessica Chastain et de David Strathairn dans The Heiress, une adaptation d'Henry James. Stevens interprète Morris Townsend pouvant ou ne pouvant être un chasseur de fortune. Il a un accent américain et quand il monte sur scène, il y a un frisson étrange en le voyant jouer quelqu'un d'autre que Matthew Crawley - et de transmettre les ambiguïtés d'un personnage sombre très bien. 

C'est cette ambition de faire autre chose de différents qui l'a poussé "Il s'agit d'un désir de liberté. Je n'ai pas comme objectif, l'argent ou l'acquisiton d'un statut particulier. Je veux faire du mieux que je peux en acquérant tout un tas de rôles. Et je pense que c'est le meilleur moment pour avoir ces opportunités plus jamais q'auparavant." 

"C'est peut-être le cas" ajoute-t-il avec un autre sourire. "Sincèrement, je ne connais pas le coin mais j'espère que ce sera quelque chose de différent. Morris Townsend est un peu différent, et pour moi c'est assez bon.

Sa voix s'estompe au loin, et il regarde ses mains. Quand il parle de livres et de théâtre, on ne peut pas le stopper. Quand il parle de Downton, il est plus prudent. Au moment de sa signature, Stevens était surtout un acteur de théâtre à la télévision connu pour son rôle dans The Line of Beauty. Mais il n'était pas assez connu. Downton, jouant sur sa beauté juvénile et sa liaison passionnée avec Lady Mary, a fait de lui une stars au Royaume-Unis et aux États-Unis. Lorsqu'il monte sur scène à New York, il reçoit d'énormes applaudissements . 

"Aucun de nous n'avait la moindre idée du succès qu'aller être Downton. Je pensais signer pour une autre 'period drama' un peu plus moderne. Ça a donné de la liberté à ce sujet, parce-que ça sortait de la tête de Julian Fellowes. Tout pouvait arriver et généralement faits.

Son appel, dés le début, était ce qu'il ressentait - rare à la TV. "Il n'y a pas de personnages principaux. Tous le monde avait leur propre histoire. Et c'était génial. J'avais un peu fait de 'period drama' à ce moment-là, et je n'étais pas prêt à faire autre chose, puis les scripts [de Downton Abbey] sont arrivés et la relation Matthew/Mary était super bien - Je suis ravi de ne pas l'éteindre.

L'affection de Stevens pour Downton est indubitable - il tweet souvent "Hound's Bum abbey time" à chaque fois que les épisodes commencent, comme référence au derrière du chien qui ouvre le générique de la série. "En terme de popularité, il y a une sorte de jouissance ironique tout comme grave. Une de mes façons de faire face avec l'attention que j'ai reçut en joignant les rangs de la Downton-mania plutôt que prendre le tout trop au sérieux. Mais c'est ma façon de faire avec plein de trucs. Pour ne pas prendre les choses au sérieux." Voilà qui est claire.

Il rit beaucoup quand il parle, et il fait des blagues plutôt bonnes. Mais il utilise aussi son charme pour détourner les questions. S'il a ressenti des frustrations, il ne le montre pas: mais il avait pris sa décision de partir qu'après la seconde saison, dans lequel Matthew - apparemment paralysé à cause de la guerre - a été forcé, par l'intrigue, de se lever de son fauteuil roulant comme Lazarus de sa tombe. 

"Je pense que c'est plus difficile pour les gens qui m'ont vu sortir de ma chaise. C'est particulièrement étrange dans le récit. Je pense qu'il y a eu quelques critiques justifiées sur l'allure de la seconde saison. Je crois que d'après ce que j'ai vu, la saison trois a été plus forte. Mais d'un point vu  d'acteur, toutes les bombes, la boue et le tout était superbe à filmer et c'était du bon temps.

Néanmoins, pour un homme intelligent, il a dû être blessé quand son homologue Benedict Cumberbatch a décrit la seconde saison comme "f****** atroce" "D'aprés ce qu'il ma dit et d'aprés ce que j'ai compris, ses propos ont été déformés ou certainement sortis de son contexte. Mais la chose qui a bouleversé les gens, a été qu'il y ait une sorte de loi implicite qui fait que tout ce que vous pensez des autres shows, vous ne le dites pas aux journalistes." fit loyalement Stevens. 

Il insiste toutefois, sur le fait que c'est la capacité de Downton à surprendre - qu'il s'agisse d'un diplomate turc mort dans le lit de Lady Mary ou la mort imprévue de Sybil quand elle a accoucher - qui le différencie. "Vous croyez que vous trottiné tranquillement en un bon dimanche soir et quelque chose se passe. Ce ne serait pas Downton si ce n'était pas pour choquer." 

Maintenant la mort de Matthew est le mélodrame qui a laissé des téléspectateurs titubants. "C'était un tournage très émouvant pour la fin de la saison, parce-que tout ces gens sont comme une famille. Nous avons habités ensemble pendant trois ans, et nous avons vécu une journée incroyable. Je ne pense pas que l'un d'entre-nous; à l'exception de Maggie, ont eu ce genre d'explosion sur nos carrière et jamais à nouveau. C'était très bizarre, et seuls ceux qui l'on vécut peuvent le comprendre." 

Sa proximité avec la tribu de Downton est évidente: Il décrit Hugh Bonneville et Allen Leech comme des 'frères hilarants', et l'expréience d'avoir travaillé avec Maggie Smith, comme une joie. "Il y a certaines prises où vous pouvez encore nous voir riant des remarques qu'elle fait avant 'l'action'. Il manquera à Lady Mary parce-qu'"après tout nous avions traversé cela, et ce sera triste de ne plus voir cette relation continuer.

"D'un autre côté, je ne serais pas fâché de revoir la salle à manger. Il y a peut-être quelques points essentiels, mais c'est juste un cauchemar pour le filmer. Il y a tant d'angles et les modifier devient étouffants - et ça fait un black out de sorte qu'à 10 heures du matin, nous sommes dans l'obscurité.

Pour exprimer toute sa tristesse, il scintille presque avec l'enthousiasme qui est à venir. Il laisse, après  qu'il ait qualifier "l'année la plus occupée que je n'ai jamais professionnellement parlant. J'espère que ne  jamais avoir une autre année comme celle-ci."

Même en énumérant ce qu'il a fait c'est épuisant: sept mois de tournage pour Downton, être un des juges pour le Man Booker Prize, produire le film Summer en février dans lequel il est aussi la vedette, co-éditer un magazine littéraire en ligne (thejunket.org), écrire une chronique pour le Sunday Telegraph, devenir pour le seconde fois, débuter à Broadway. Cela a sans doute eu effet sur son choix. "J'étais à Cornwall pour produire mon premier film. J'avais 145 romans dans mon plat avec le Booker, j'étais entrain d'écrire et d'éditer, nous avons eu notre deuxième bébé en chemin (sa femme est une chanteuse de jazz et le professeur Susie Hariet) et les choses devenaient un peu fou.

 Sa curiosité naturelle de la façon dont il parle au sujet de son année. Le Booker en particulier, a permis au garçon qui a navigué hors de Croydon via l'école publique et Cambridge pour réaliser ses ambitions. "A chaque fois que nous rencontrions entant que juges, c'était comme la meilleure supervision que j'ai fais à l'université, parler à propos de littérature avec des gens brillants." D'autre part, au début des tentatives à lire les nombreux romans, "Je ne pouvais même pas commencer à décrire les profondeurs du désespoir, j'étais arrivé à un point." 

Il sent qu'il peut révéler que grâce à son penchant pour l'expérimentation, il a été particulièrement friand de Will Self's Umbrella. "C'était sans aucun doute un roman extraordinaire  mais la question était 'allons choisir le livre le plus avant-gardiste ou la meilleure oeuvre littéraire cette année ?' Bring Up the Bodies d'iHilary Mantel est brillante, un roman brillant. Et si vous avez écris la meilleure fiction littéraire, vous devriez gagner le prix, et dans ce sens ce fut unanime.

Suivant les cartes, je suspecte que bien qu'il soit sous surveillance, ce n'est pas le théâtre de la littérature mais un énorme film. "Je n'ai pas fais autant de films comme je le souhaitais. Beaucoup de mes compères en ont fait plus. Je ne suis pas le genre 'je serais une stars de cinéma', mais je voudrais bien faire un peu plus et quand le moment sera venu, je reviendrais au théâtre. Quand c'est bon, le théâtre prend de l'ampleure à regarder et interpréter." 

C'est possible, je suppose, que sa vie ne n'atteindra jamais ce point culminant de gloire. "Oh il est tout à fait possible que l'un d'entre nous, de Downton, n'aura plus jamais les mêmes notes qu'il a eu. Mais d'un point de vue professionnel, cela ouvre beaucoup de portes." 

 "Sincèrement, je ne me sens pas 'je dois jouer ce rôle' ou 'je dois juste faire le maximum de box office' afin de remplir mon quotient de bonheur. Aussi longtemps que je me donne l'opportunité d'exécuter à jouer et à explorer dans n'importe quel moyen, je serais heureux. Tant que je le pourrais, je dépenserais mon temps avec ma famille, et je serais heureux. Ce sont des choses essentielles comme ça que j'assimile avec bonheur." 

Cependant, la triste fin de Matthew Crawley, le bonheur de Dan Stevens est susceptible d'augmenter de plus en plus. 

 

- Article original 

Traduction Ashni pour Downton Abbey-Hypnoweb 

Ecrit par Ashni 
Ne manque pas...

Découvrez le numéro 11 de notre magazine HypnoMag avec une interview exclusive de Jaicy Elliot !
HypnoMag | Découvre le numéro 11 !

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Participe à notre jeu HypnoChance pour gagner un mug The Simpsons !
Tirage au sort le 04/11 | Participation gratuite

Activité récente
Actualités
nouvelle série de  Julian Fellowes

nouvelle série de Julian Fellowes
 Julian Fellowes, créateur de Dowton Abbey, est sur le projet d'une nouvelle série. The Gilded Age ...

Downton Abbey le film: sortie en salle aujourd'hui

Downton Abbey le film: sortie en salle aujourd'hui
Après plusieurs mois d'attente, c'est le grand jour! Le film, suite des aventures de la série...

Le secret de Green Knowe sur TF1 Séries Films ce soir...

Le secret de Green Knowe sur TF1 Séries Films ce soir...
TF1 Série Films diffuse, ce soit à 21h, Le secret de Green Knowe, un film de Julian Felowwes, avec...

Belgravia, le roman de Julian Fellowes, adapté en série

Belgravia, le roman de Julian Fellowes, adapté en série
Julian Fellowes, auteur, créateur de la série Downton Abbey, producteur et scénariste...

La bande annonce officielle du film est sortie!

La bande annonce officielle du film est sortie!
Après le poster officiel dévoilé hier par la production, c'est au tour de la bande annonce du film...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Téléchargement
HypnoRooms

cartegold, Hier à 09:36

Bonjour à tous ! Un nouveau design et un nouveau sondage vous attendent sur le quartier 90210 ! Votez nombreux ! Merci

juju93, Hier à 20:56

Plus que quelques minutes pour décerner le L d'or du personnage masculin qui aurait mérité d'être + exploité sur The L Word !

Locksley, Aujourd'hui à 10:21

Nouveau jeu HypnoChance ! Des mugs sympas des Simpson à gagner ! Vous pouvez tous participer. Enjoy !

chrismaz66, Aujourd'hui à 10:36

Bonjour, enfin la PDM du mois est arrivée chez Torchwood! Venez nombreux! Bonne journée et gare aux pluies!

serieserie, Aujourd'hui à 16:13

Plus que 8 jours pour écrire LA prochaine série à succès! On vous attend!

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site